Actualités

Spectacles, expositions, portes ouvertes, causeries... L’Atelier Côté Cour a toujours de nouveaux projets, de nouvelles aventures à vous partager.

Sur cette page, vous trouverez autant nos projets en cours que les Archives de projets du passé.

Et qu’est-ce qu’on dira, et qu’est-ce qu’on dira
De l’aventure, dans un pays comme le nôtre?...

Jean Dominique (Marie Closset), 1902
Projet socio-artistique 2019-2020: Partage

Projet socio-artistique 2019-2020: Partage

Ce projet socio-artistique a rassemblé les ateliers d'Écriture, de Peinture, de Théâtre Multiculturel et Art@theCity autour d’un dispositif de partage de mémoire – apprendre à entendre, à reconnaître la mémoire de l’autre. Le premier pas de la transmission est un échange de souvenirs et d’expériences, dans lequel chacun apporte la mémoire d’un vécu mais aussi sa part d’imaginaire et de relecture de son expérience. L’art est à son tour une expérience, “qui relance, explore, approfondit l’expérience première, en la réfléchissant (dans les deux sens du mot), en la refeuilletant, en en retravaillant le sens”.  Le projet a abouti à la publication d’un recueil de textes et à des lectures publiques en octobre 2020. Chaque participant a fait cadeau aux autres participants puis au public de son texte, de son interprétation sur scène, et a reçu le cadeau que lui ont fait les autres participants.   

Projet socio-artistique 2019-2020: Partage

Projet socio-artistique 2018-2019: Comme des coups de becs sur la vitre

Projet socio-artistique 2018-2019: Comme des coups de becs sur la vitre

Le point de départ de ce projet socio-artistique des ateliers Théâtre et Peinture fut une phrase extraite de la pièce Antigone de Sophocle que nous avons jouée en 2018 : « La déesse Justice ne te laissera pas dire cela! »  Au même moment, en décembre 2018, nous étions interpellé.e.s par les mouvements des Gilets Jaunes en France contre les inégalités sociales et de la jeunesse à travers le monde pour le climat. Nous avons ainsi choisi de réfléchir à ces enjeux contemporains autour de la Justice en faisant se croiser les dangers du réchauffement climatique, les nouveaux défis de l’urbanisme, le recul des droits des femmes et des personnes migrantes ou marginalisées, la montée de l’extrême-droite, etc. Nous avons aussi souhaité travailler dans un esprit « glocal » (penser global et agir local) notamment en réfléchissant à notre environnement immédiat, la rue et le bloc de maisons autour de notre association dans la pointe Nord-Est d’Etterbeek.Nous sommes ainsi allé.e.s à la rencontre de nos voisin.e.s à travers différentes activités sociales et artistiques : un apéro du Bloc, un soir de mars 2019 pour rencontrer les habitant·e·s du quartier, nos Journées Portes Ouvertes au printemps avec une performance, une exposition de peintures et une marche culturelle et ludique du Tour du Bloc; de nombreuses discussions informelles et des causeries dans nos ateliers; en regardant des documentaires sur ces thématiques, en participant à des manifestations écologistes ou féministes, en jardinant dans la rue et en y installant une boîte à livres, en réalisant un petit reportage vidéo sur les habitant.e.s et usager.ère.s du quartier, etc. Nous nous sommes également particulièrement inspiré.e.s de la vie, la personnalité et les idées de Jane Jacobs (1916-2006), activiste et urbaniste américaine devenue une référence pour comprendre, organiser, concevoir et construire les villes, en insistant sur l’importance de la marche, de la diversité et de la solidarité dans les villes. Ce projet socio-artistique a abouti en juillet 2019 à une exposition et un spectacle au Senghor.

Projet socio-artistique 2018-2019: Comme des coups de becs sur la vitre

Projet socio-artistique 2018-2019: Mon regard a changé

Projet socio-artistique 2018-2019: Mon regard a changé

Dans un monde marqué par les inégalités, les discriminations et les préjugés, les ateliers de Peinture et Ecriture ont décidé, en septembre 2018, d’explorer la thématique de la justice dans quatre directions :  1) la justice judiciaire, en se rendant au Palais de Justice, 2) la justice sociale comme facteur d’émancipation sociale et culturelle, 3) la justice vue sous l’angle de l’intimité, 4) et enfin, la justice migratoire. Ce projet socio-artistique a abouti le 9 octobre 2019 à la publication d’un « fanzine » et une soirée « Mon regard a changé » avec le psychiatre suisse Jean-Claude Métraux, une veillée de poésies et témoignages et un buffet multiculturel.

Projet socio-artistique 2018-2019: Mon regard a changé