Projet socio-artistique 2021-2022: Le Banquet de Jean Do

Projet socio-artistique 2021-2022: Le Banquet de Jean Do

08/07/2022

Présentation

Le projet “Le Banquet” a centré ses recherches et la création autour des relations d'amitié qu’ont entretenues différents personnalités historiques autour de la figure de Jean Dominique, poétesse et intellectuelle belge de la première moitié du XXème siècle : Marie Gaspar, Blanche Rousseau, Isabelle Gatti de Gamond, Irène Podolski, Élie et Élisée Reclus, May Sarton, Charles Houben, Marie Nizet, Maria Van Rysselberghe, Jacqueline Dalcq-Depoorter, etc, ainsi que quelques personnages de fiction créés par la troupe. 

Née en 1873 à Bruxelles, Jean Dominique fut une jeune poétesse et une figure artistique et intellectuelle, brillante, engagée, libre et reconnue à la Belle époque en Belgique. Mais qui se souvient encore d’elle aujourd’hui? A l’anniversaire des 70 ans de sa mort et bientôt des 150 de sa naissance, nous avons eu envie de partir à sa rencontre, de la faire revivre et surtout de voir ce qu’elle pourrait nous apprendre sur l’amitié, thématique de l’année et si importante dans son existence.

Nous avons voulu creuser la notion d’amitié selon des angles différents mêlant vie privée, affective et sexuelle, émotions, philosophie, et littérature. Nous avons exploré les relations qu’a nouées Jean Dominique tout au long de sa vie avec diverses amies et amis des 19ème et 20ème siècles. Nous avons cherché et construit des liens, rédigé des biographies qui se croisent et se répondent et consulté leur correspondance. Nous avons discuté, lors de groupes de paroles et dans notre travail dramaturgique de l’amitié, des amitiés entre femmes, des différences entre l’amitié et l’amour, des lesbiennes en Europe au début du 20ème siècle, de la tendresse. Nous nous sommes intéressé.es aux textes de différent.es philosophes qui se sont penché.es sur le thème de l’amitié: Hannah Arendt, Foucault, Platon, Aristote, Socrate, etc. Nous avons aussi investi l’amitié dans nos recherches et dans nos manières de créer: l'écriture du spectacle est une écriture collective, commune et créatrice de liens. 

Les participant.es de l’atelier de peinture ont également pu bénéficier d’un stage de quatre séances pour créer une fresque collective à partir du tableau de Théo Van Rysselberghe, “La promenade ou La Marche des Paons". La fresque a été exposée au Senghor, Centre culturel d’Etterbeek, en juillet et a été utilisée comme élément de scénographie en novembre. 

Une thématique qui nous a aussi particulièrement touchée pour ce projet est le fait de représenter des amies âgées puisque Jean Dominique et plusieurs de ses amies ont, au moment choisi dramaturgiquement pour la pièce, en 1948, plus de 75 ans. C’est un fait assez rare de représenter des personnages intéressants de femmes de plus de 50 ans au théâtre et au cinéma, il y a peu de représentation de ces figures et à fortiori de personnalités peu conventionnelles aux amitiés (amoureuses) libres. Dans nos lectures sur ces femmes de lettres, nous avons été ému.es par leur souffrance de vieillir, leur nostalgie de la jeunesse et leur difficulté de continuer à créer avant, pendant et après les deux guerres mondiales et quand les problèmes de santé s’accumulent. 

 

Informations pratiques :

Ateliers concernés: Théâtre et Peinture

Animation: Roxana Alvarado, Fanny Goerlich, Giorgos Sapountzoglou et Viviane Wansart

Actualités liées

Retour en images sur notre année 2023

Retour en images sur notre année 2023

Découvrez en vidéo nos différents projets et activités de cette année sous le signe d'Ostende et de l'amour. Avec le soutien de la Fédération Wallonie Bruxelles Secteur de la Créativité et de l'Éducation permanente, de la Commission Communautaire Française, du Senghor, Centre Culturel d'Etterbeek, de la Bibliothèque Hergé d'Etterbeek, de la commune d'Etterbeek (services de la Culture, de la Cohésion sociale, de la Transition écologique et de la Santé), du CPAS d'Etterbeek et du SPP Intégration sociale, de la Fondation Europsy, de l'asbl Addictions et de l'asbl Anatole Théâtre. Merci aux artistes, stagiaires et volontaires de l'année 2023: Roxana Alvarado (arts plastiques), Carolina Del Valle (graphisme), Florencia Franco (accueil), Fanny Goerlich (écriture), Nicolas Hinckxt (site web), Soline de Laveleye (écriture), Daniel de Loneux (images), Jérôme Mardaga (musique), Maïlis Olivier (illustration), Mattéo Rossi (montage), Giorgos Sapountzoglou (théâtre), Myriam Schmitz-Perrin (images), Klara Tham (arts plastiques), Françoise Walot (théâtre), Viviane Wansart (théâtre), Emma Zanzen (communication), Pirly Zurstrassen (musique).  Merci aux membres du Conseil d'administration : Denis Hers (président), Laurence Rosier (vice-présidente), Anne Toussaint (secrétaire), Jo Baksteen (trésorier), Xavier Bouchery, Nicole Decabooter, Alexandre Wajnberg et Viviane Wansart. Merci aussi à l'épicerie bio Sugina.    Peinture : Jocelyne Bidart, 2023

Retour en images sur notre année 2023

Nouveau: Atelier de Théâtre débutant

Nouveau: Atelier de Théâtre débutant

Nous sommes très content.es de vous inviter à participer à notre nouveau projet avec le CPAS Etterbeek OCMW! A partir du vendredi 19 janvier, atelier de théâtre de 2h chaque vendredi de 14h à 16h autour des Oiseaux du monde. Informations pratiques: -Les vendredis de 14h à 16h- Adresse: au 50 rue Léon de Lantsheere, 1040 Etterbeek.- Inscriptions: les vendredis à 13h30.   Avec le soutien du CPAS d'Etterbeek et du SPP Intégration sociale. 

Nouveau: Atelier de Théâtre débutant

Stage -Libérer la voix naturelle - 19, 20 et 21 octobre

Stage -Libérer la voix naturelle - 19, 20 et 21 octobre

Stage “Libérez la voix naturelle”: un projet de l’Atelier Côté Cour et de la Bibliothèque Hergé, les 19, 20, 21 octobre 2023 dans le cadre de l’Automne des solidarités de la Commune d’Etterbeek.  Différentes personnes de différents horizons de la commune d’Etterbeek et d'ailleurs (même de Suisse!) se sont rassemblées autour de la voix durant trois moments : une causerie au CEC Atelier Côté Cour le jeudi soir, une journée d'atelier corporel au Senghor, centre culturel d'Etterbeek le vendredi toute la journée et une clôture à la Bibliothèque Hergé d’Etterbeek le samedi après-midi. La formatrice, Françoise Walot, est comédienne, metteuse en scène et professeure de formation vocale à Londres, spécialisée dans la technique Linklater. Elle était assistée de Viviane Wansart et de l'équipe de l'Atelier Côté Cour. Nous avons appris comment fonctionne la voix et comment, parfois, elle ne fonctionne pas: en bref, il y a une impulsion de parler, l’air rentre, l’air sort, ça vibre dans tout le corps et ça résonne. Mais la voix, ce n’est pas que de la technique. En grandissant, on apprend à contrôler notre voix et notre communication. Notre voix se coupe parfois de nos émotions et de notre corps, des tensions empêchent la connexion à notre voix naturelle.   Nous avons fait différents exercices pour nous reconnecter à notre voix et la libérer: travail d’écriture, exercices d’échauffements vocaux et de respiration, discussions (entre autres autour des accents), exercices d’alignement corporel (pieds/colonne/tête), lectures de textes en “savourant” certains mots (les mot juteux, goûteux)… Les exercices se font en groupe et dans l’espace, chacun.e est à l’écoute de l’autre, tout le monde a une place. C’est un travail puissant que celui de la voix: cela peut être douloureux d’explorer le souffle et la respiration. Des pleurs ou des rires ont eu lieu. C’est parfaitement normal, le corps a besoin d’extérioriser. En seulement trois moments, nous avons senti les effets de ce travail vocal: la voix est plus claire, souple, posée. Nous sommes comme libéré.es de quelque chose. Nous avons senti un regain d’énergie, une nouvelle force et déjà, un impact sur notre manière de dire. Un groupe s’est créé grâce aux échanges, aux rires, et aux émotions partagées.  “Continuons de chanter, de danser, et de nous rencontrer. Ce genre de moments, c’est des besoins vitaux!” (Témoignage d’une participante) Le travail vocal et de textes en lien avec la voix et les oiseaux se poursuivra au sein des ateliers de théâtre de l'Atelier Côté Cour et en particulier du projet "Ca fait rire les oiseaux!"  Une sélection de livres autour de la voix est exposée et disponible à la Bibliothèque Hergé d’Etterbeek jusque fin décembre 2023.  Référence principale du stage : Kristin Linklater, Freeing the natural voice.   Grâce et avec le soutien de l'Automne des solidarités et de la Cohésion sociale d'Etterbeek, ainsi que de la Cocof et la Fédération Wallonie-Bruxelles, que nous remercions. Crédit photo affiche: AQQ.MEDIA

Stage -Libérer la voix naturelle - 19, 20 et 21 octobre

Récital poétique "Le Salon de Jean Do" - 27 septembre

Récital poétique "Le Salon de Jean Do" - 27 septembre

Récital poétique "Le Salon de Jean Do" par la Compagnie de la Cour et Pirly Zurstrassen au piano! EVENEMENT EXCEPTIONNEL à l'occasion du 150ème anniversaire de Jean Dominique, poétesse bruxelloise née en 1873! Et si on renouait avec la tradition des Salons littéraires bruxellois, intimistes et un peu secrets? Après la 1ère guerre, Jean Dominique faisait Salon au deuxième étage dans la "Chambre bleue" de son petit appartement rue Josaphat à Saint-Josse-ten-Noode. On y accédait sur la pointe des pieds et on l'écoutait avec dévotion. La revoici 100 ans plus tard... dans un sous-sol à Schaerbeek!  Nous vous convions à la première édition du salon littéraire d'Anatole pour célébrer la vie, l'œuvre et la mémoire de cette poétesse symboliste! Venez découvrir le cercle de ses amie.es de la Belle Epoque et ses poèmes sensibles et mystérieux mis en musique par le musicien de jazz Pirly Zurstrassen, dans une ambiance intimiste . Article de la RTBF sur notre travail -------------POÈMES : Jean Dominique (extraits) DRAMATURGIE ET MISE EN SCÈNE : Viviane Wansart MUSIQUES : Pirly Zurstrassen ASSISTANT À LA MISE EN SCÈNE : Giorgos Sapountzoglou DISTRIBUTION:  Jocelyne Bidart - Isabelle Gatti de Gamond Anne Bourtembourg - Jean Dominique / Marie Closset Catherine Domken - Marie Gaspar Giorgos Sapountzoglou - Elisée Reclus Colomba Vargas - Blanche Rousseau Viviane Wansart - May Sarton Pirly Zurstrassen - Charles Houben Un spectacle de la Compagnie de la Cour. Une organisation du CEC Atelier Côté Cour en partenariat avec Le Senghor, centre culturel d'Etterbeek, la Fondation Eurospy et Anatole Théâtre asbl. Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la COCOF.   Crédit photos: Carolina Del Valle / Atelier Côté Cour 

Récital poétique "Le Salon de Jean Do" - 27 septembre

Projet socio-artistique 2023-2024: À Coucouville-sur-Nuages

Projet socio-artistique 2023-2024: À Coucouville-sur-Nuages

“La nature de l’homme est d’être trompeur et d’être rusé, pourtant, toi, parle-moi.  Dis-moi le bien qui fait du bien Dis-moi mes qualités et la force inconnue que n’envisage pas mon esprit étourdi Ce que tu dis à moi, tu le diras à tous Nous mettrons tes paroles en communauté”  (Scène 7, Les Oiseaux, Aristophane) Le grand Aristophane a rêvé Coucouville-sur Nuages, la Cité des oiseaux, l’utopie d’une cité idéale à mi-chemin entre la terre et les dieux, le paradis habité par des êtres à plumes. Des hommes en ont marre des contraintes et des conflits terriens et espèrent trouver dans le ciel la tranquillité. Touit touit touit. Les oiseaux rient, chantent et hésitent à accueillir ces humains dans leurs nuages. Hup hup hup. Qu’ont-ils à nous apporter? Qu’est-ce qu’ils fuient? Qu’est-ce qu’ils cherchent? Tio tio tio tio tio tio tiotix. On se lance des noms d’oiseaux et on essaie d’imaginer un monde commun.  Les ateliers d’écriture et de théâtre entreprennent une quête de l’utopie: nous nous inspirerons de la poésie des oiseaux, ainsi que de textes littéraires, philosophiques ou scientifiques les mettant à l’honneur pour réfléchir à de possibles futurs artistiques et politiques. Nous chercherons des gestes et langages nouveaux pour inventer de nouvelles manières d’habiter le monde.  Ecriture: Des textes littéraires et des oiseaux nous guideront pour développer notre sens de l’observation, du détail et des petites choses qui font la beauté d’un texte. Les oiseaux nous apprendront à nous exprimer et à nous écouter. Leur chant nous rendra attentifs et attentives à la musique des textes et à la poésie. L’écriture sera joyeuse et ludique. Nous inventerons des décors, des personnages et des dialogues. Nous nous inspirerons des langages des oiseaux pour trouver notre propre tonalité et créer notre langage secret que nous partagerons peut-être lors d’une performance chorale en fin de saison.  Théâtre: Comme à l’atelier d'Écriture et en lien avec lui, les comédiens et comédiennes se laisseront guider par quelques oiseaux dans l’art, la littérature, la poésie, le conte, la chanson, dans l’environnement et la science pour exprimer quelque chose du monde passé, présent et à venir. Le travail se basera sur des recherches dramaturgiques, corporelles et vocales, des improvisations et une attention à l’interprétation du texte d’Aristophane, Les Oiseaux. Un spectacle est prévu en juillet et à l’automne 2024.

Projet socio-artistique 2023-2024: À Coucouville-sur-Nuages

Projet socio-artistique 2023-2024: Cohabiter avec les oiseaux

Projet socio-artistique 2023-2024: Cohabiter avec les oiseaux

‘... apprendre à prêter attention au silence qu’un chant de merle peut faire exister, c’est vivre dans des territoires chantés, mais c’est également ne pas oublier que le silence pourrait s’imposer. Et que ce que nous risquons bien de perdre également, faute d’attention, ce sera le courage chanté des oiseaux.” (V. Despret)   Et si on observait comment vivent les oiseaux et comment ils occupent leurs/nos territoires ? On pourrait peut-être vivre plus heureux et heureuses, d’une manière durable et en équilibre entre nous et avec la nature ?  Chez les oiseaux, le territoire est un espace avec des frontières invisibles. Les oiseaux dessinent l’espace par des chants, des déplacements et des parades (à l’opposé des mammifères pour qui le territoire serait un espace signalé davantage par les traces). L’espace de vie des oiseaux est un espace de spectacularisation comme une scène de théâtre où chanter et s’exposer. (Vinciane Despret, Habiter en oiseau) L’espace public est pour les humains et humaines un espace de socialisation, d’expression, de création: en tant que citoyen.nes et artistes, nous avons l’objectif cette année de nous inspirer des oiseaux et de créer des territoires de rencontres de créativités diverses. Comment organiser et occuper nos territoires dans les villes pour mieux vivre ensemble et inventer de nouveaux “voisinages” ?  Les ateliers peinture et côté jardin se mettent en quête d’observation et de documentation des oiseaux et de leurs chants; en quête de nouvelles réalités et de nouvelles manières de faire écouter nos voix dans l’espace de notre quartier par des expositions collectives, des œuvres à plusieurs mains, des rencontres citoyennes, etc.  Les ateliers artistiques et les rencontres citoyennes nous permettront de créer des “voisinages apaisés” où chaque singularité peut trouver sa place. Nous souhaitons explorer une autre géographie de notre quartier qui ne se base pas sur les frontières entre les gens et ce qui nous sépare mais plutôt sur ce qui nous aide à faire communauté. Le collectif est un outil pour prendre notre place dans le monde et faire face aux rivaux écologiques et autres prédateurs.   

Projet socio-artistique 2023-2024: Cohabiter avec les oiseaux