Projet socio-artistique 2022-2023: "Raconte-moi des salades"

Projet socio-artistique 2022-2023: "Raconte-moi des salades"

01/09/2022 - 30/06/2023

Présentation

Raconte-moi des salades. Des salades de tomates. De la soupe de légumes frais. De la tartinade de petits pois. Des croquettes de crevettes. Raconte-moi des histoires. Des histoires qui nourrissent. Des histoires qui réchauffent. Des histoires qui consolent. Des histoires refuges. Des histoires qui sauvent, soi et puis les autres aussi. 

Raconte-moi des salades, j’ai faim! Dis-moi des mots doux, des mots piquants, des mots gras ou amers. Raconte-moi tes salades, celles qui rassasient, revigorent ou consolent, qui remplissent et réjouissent. Nourris-moi. Je veux des paroles arrangées, des mots mélangés, des secrets pimentés.

Les mots, comme un repas partagé, peuvent être des expressions de soi, de soin et d’amour. La nourriture, comme les mots, nous rapproche et nous lie. Le projet a mijoté au sein de notre espace communautaire du mercredi, Côté Jardin, autour d’une soupe aux potirons. Durant tout l’hiver dernier, nous avons partagé des repas, des histoires et des confidences et nous souhaitons approfondir les liens que nous avons créés. 

Quelles recettes pour prendre soin de soi? Quelles astuces pour faciliter la vie des autres? Quelles anecdotes apporter à la discussion? Comment mieux communiquer et créer des liens? Quelle solution pour le problème d’un.e autre? Comment faire communauté? 

“Raconte-moi des salades” rassemblera les espaces communautaires et l’atelier d’écriture autour de recettes de cuisine et de vie (historiettes, récits de vie, poèmes ou fables) rassemblées dans une publication. 

“Raconte-moi des salades” - Des recettes et des historiettes à se mettre sous la dent.

 

Image: Peinture d'Olivier Timmermans

Informations pratiques :

Ateliers concernés: Ecriture, Art@theCITY et Côté Jardin

Ce projet prend racine dans l’espace communautaire Côté Jardin et les repas et histoires partagées tout au long de 2022. Il concerne les ateliers d’Écriture et Côté Jardin. 

Animation: Fanny Goerlich, Soline de Laveleye, Giorgos Sapountzoglou

Participant.es: 

Actualités liées

Projet socio-artistique 2022-2023: (Faire) L'amour à Ostende

Projet socio-artistique 2022-2023: (Faire) L'amour à Ostende

“Entrevoir la mer et se redécouvrir heureux.” G Prévot Se rendre au bord de la mer n’est pas un acte innocent, écrit Yvan Dusausoit en 1996 : "C’est un retour à l’innocence. Pour un mois ou même pour une heure, la vie quotidienne est oubliée, et avec elle ses horaires et son sérieux. (...) Ce n’est pas un pays, c’est le havre de tous les apatrides, la patrie des êtres qui conservent en fraude leur candeur…” De tous temps, Ostende et la mer du Nord ont fasciné les artistes de la littérature, de la peinture et de la chanson. De tous temps aussi, Ostende et la mer du Nord ont abrité d’innombrables amours plus ou moins secrètes du bord de mer et gourmand.es de gastronomies en tous genres et en face-à-face.   “Combien d’amours n’ont-ils pas vu le jour au creux des dunes? Quel couple n’a pas sa plage mythique, celle où tout a commencé, celle qui abrita le premier séjour, le lieu de toutes les réconciliations, le port éternel des nouveaux départs?  Dans la vacance du bord de mer, dans cet immortel présent, les natures se dévoilent, les sentiments se mettent à nu, prêts à toutes les rencontres…” (Yvan Dusausoit, 1996) Qu’on y arrive en train ou en voiture, Ostende est à la fois un aboutissement et un appel vers le large. Une ville qui grouille d’activités et de senteurs de crustacés, de vent, de pluie ou de soleil.  C’est dans cet esprit aventureux et venteux que les ateliers de théâtre et d’arts plastiques ont décidé de s’associer pour un nouveau projet socio-artistique sur les amours à Ostende. Nous explorerons nos souvenirs, nos rêves et les travaux des artistes qui nous ont précédés (Ensor, Spilliaert, M. Saint-Clair, Verhaeren, Harpman, Arno, Marvin Gaye, etc) pour trouver notre propre expression théâtrale et picturale pour un spectacle et une exposition les 13 et 14 juillet 2023 au Senghor.   Image: Les Baigneurs, Léon Spilliaert

Projet socio-artistique 2022-2023: (Faire) L'amour à Ostende

Parcours d’artistes 2022

Parcours d’artistes 2022

Le dimanche 9 octobre, de 14h à 18h, le CEC Atelier Côté Cour présente des dessins et peintures de Olivier Timmermans, un de nos talentueux artistes. Vous pourrez aussi écouter des textes et chansons de la poétesse bruxelloise Jean Dominique, alias Marie Closset (1873-1952), par la Compagnie de la cour. Du lundi 10 au mercredi 12, nous ouvrirons aussi nos portes pour des ateliers ouverts et des causeries ou encore pour déguster de délicieuses collations saines!  Olivier Timmermans a grandi à Uccle dans les années 80.  Adolescent, il s'est intéressé aux arts plastiques avant de faire le choix pragmatique de devenir aide-soignant. En 2018, après deux hospitalisations suite à un burn-out, il intègre l’atelier de peinture de Roxana Alvarado à l'Atelier Côté Cour et recommence à peindre et dessiner. Son univers est enfantin et coloré, peuplé de petits personnages souriants qui prennent vie dans des tableaux du quotidien. Il utilise les couleurs primaires et les mélange pour créer des nuances vives et oniriques qui reflètent sa réalité. Il aime aussi participer à des projets collectifs comme, cet été, la réalisation d'une fresque librement inspirée d'un tableau de Théo Van Rysselberghe, La Promenade (voir sur l'affiche).

Parcours d’artistes 2022

Clôture du projet “Amitiés”

Clôture du projet “Amitiés”

C'est avec grand plaisir que nous vous invitons au vernissage de notre exposition "Amitiés" le lundi 30 mai de 17h à 20h. Cette exposition, alliant peintures et textes, partagera les résultats du projet Amitiés mené par les ateliers de peinture et d'écriture durant cette année 2021-2022. L'exposition sera installée dans les locaux de notre association, au 50 rue Léon de Lantsheere. Nous vous proposerons des collations et des boissons saines et fraîches, ainsi qu'une lecture de textes à 19h. L'exposition sera ensuite visible tout au long du mois de juin, les lundis, mercredis et jeudis de 14 à 16h, avec visites guidées possibles à la demande. Nous serions heureux et heureuses de vous voir le 30 mai afin de célébrer dans la bonne humeur le travail accompli cette année!

Clôture du projet “Amitiés”

Projet socio-artistique 2021-2022: Le Banquet de Jean Do

Projet socio-artistique 2021-2022: Le Banquet de Jean Do

Présentation Le projet “Le Banquet” a centré ses recherches et la création autour des relations d'amitié qu’ont entretenues différents personnalités historiques autour de la figure de Jean Dominique, poétesse et intellectuelle belge de la première moitié du XXème siècle : Marie Gaspar, Blanche Rousseau, Isabelle Gatti de Gamond, Irène Podolski, Élie et Élisée Reclus, May Sarton, Charles Houben, Marie Nizet, Maria Van Rysselberghe, Jacqueline Dalcq-Depoorter, etc, ainsi que quelques personnages de fiction créés par la troupe.  Née en 1873 à Bruxelles, Jean Dominique fut une jeune poétesse et une figure artistique et intellectuelle, brillante, engagée, libre et reconnue à la Belle époque en Belgique. Mais qui se souvient encore d’elle aujourd’hui? A l’anniversaire des 70 ans de sa mort et bientôt des 150 de sa naissance, nous avons eu envie de partir à sa rencontre, de la faire revivre et surtout de voir ce qu’elle pourrait nous apprendre sur l’amitié, thématique de l’année et si importante dans son existence. Nous avons voulu creuser la notion d’amitié selon des angles différents mêlant vie privée, affective et sexuelle, émotions, philosophie, et littérature. Nous avons exploré les relations qu’a nouées Jean Dominique tout au long de sa vie avec diverses amies et amis des 19ème et 20ème siècles. Nous avons cherché et construit des liens, rédigé des biographies qui se croisent et se répondent et consulté leur correspondance. Nous avons discuté, lors de groupes de paroles et dans notre travail dramaturgique de l’amitié, des amitiés entre femmes, des différences entre l’amitié et l’amour, des lesbiennes en Europe au début du 20ème siècle, de la tendresse. Nous nous sommes intéressé.es aux textes de différent.es philosophes qui se sont penché.es sur le thème de l’amitié: Hannah Arendt, Foucault, Platon, Aristote, Socrate, etc. Nous avons aussi investi l’amitié dans nos recherches et dans nos manières de créer: l'écriture du spectacle est une écriture collective, commune et créatrice de liens.  Les participant.es de l’atelier de peinture ont également pu bénéficier d’un stage de quatre séances pour créer une fresque collective à partir du tableau de Théo Van Rysselberghe, “La promenade ou La Marche des Paons". La fresque a été exposée au Senghor, Centre culturel d’Etterbeek, en juillet et a été utilisée comme élément de scénographie en novembre.  Une thématique qui nous a aussi particulièrement touchée pour ce projet est le fait de représenter des amies âgées puisque Jean Dominique et plusieurs de ses amies ont, au moment choisi dramaturgiquement pour la pièce, en 1948, plus de 75 ans. C’est un fait assez rare de représenter des personnages intéressants de femmes de plus de 50 ans au théâtre et au cinéma, il y a peu de représentation de ces figures et à fortiori de personnalités peu conventionnelles aux amitiés (amoureuses) libres. Dans nos lectures sur ces femmes de lettres, nous avons été ému.es par leur souffrance de vieillir, leur nostalgie de la jeunesse et leur difficulté de continuer à créer avant, pendant et après les deux guerres mondiales et quand les problèmes de santé s’accumulent.   

Projet socio-artistique 2021-2022: Le Banquet de Jean Do

Projet socio-artistique 2021-2022: Amitiés

Projet socio-artistique 2021-2022: Amitiés

Présentation L'année 2021-2022 a été placée sous le signe de l'amitié, thématique choisie pour traverser tous les ateliers et projets de l’association. Qu’est-ce que l’amitié? Quelle est la différence entre l’amour et l’amitié? Qu’en est-il des amitiés ou amours entre personnes de même sexe ou de sexe différent? L’amitié est-elle politique? Après deux années de création en période de pandémie et d'adaptations constantes, de quarantaines, d’isolements et de distanciations sociales, de désirs de se revoir, de fragilités des liens et de forces, des joies de nous retrouver, nous avons envie de creuser cette question de l’amitié pour tenter de créer un “monde commun”.  Les ateliers de Peinture et Ecriture ont créé des liens et des oeuvres dans un projet collectif: Amitiés Parce que nous n’avons jamais fini d’inventer - Un mot de l'animateur de l'atelier d'écriture Un « projet » artistique, ici peinture et écriture, est un curieux objet parce qu’il ne répond pas aux représentations majoritaires du « projet d’entreprise », qui suppose que ceux qui y participent savent globalement où ils veulent aller. Or, ici, nous avions un thème « Carnets de l’amitié », mais nous ne savions pas où nous mèneraient nos créations. Il y a deux choses que nous avions décidées ; d’abord, les ateliers de peinture, séparément puis rassemblés dans l’espace-temps de quelques ateliers communs, allaient travailler sur ce thème ; nous cherchions à créer ainsi une dynamique spécifique, mariant celles de nos deux ateliers ; ensuite, il y aurait un moment de partage et de publication de ces « carnets », une exposition et un recueil. Ce qui était bien assez pour travailler ensemble sur notre projet. Nous ne savions pas où nous allions mais nous partions en confiance. Certes nous savions que partager des peintures et des textes, c’est partager quelque chose qui n’est jamais fini, parfois un peu informe, un peu hésitant, incertain, à quoi manquent une touche de couleur, une tournure. Mais nous avions confiance dans nos bonheurs d’écriture et de peinture, ces inventions de quelques mots qui donnent vie à tout un texte, ces mariages de couleurs et de formes qui donnent vie à tout un tableau. Cet inattendu qui surprend le peintre ou l’écrivain autant que le lecteur, le découvreur de l’exposition ou du recueil. Ce qui, finalement, fait le précieux d’un texte ou d’une peinture, ce ne sont pas les recherches ou perfections formelles, c’est la part de soi qu’y met l’auteur ou le peintre. Nous avons passé beaucoup de temps à sélectionner ensemble les textes et les peintures, à les associer en imagination puis en réalité sur les murs de l’exposition et bientôt dans les pages d’un recueil. Car nous voulions « aller jusqu’au bout », jusqu’au moment où nous serions fiers de ce que nous partageons avec vous. Et nous voyons bien que nous avons encore à apprendre bien des savoir-faire. Ce qui nous fait aimer notre « projet », au moment où nous le clôturons, c’est de découvrir tout ce que nous avons dû inventer ou réinventer ; tout ou presque ; de découvrir aussi que nous n’avons jamais fini d’inventer, jamais fini « d’aller au bout » avec tous les participants et participantes du projet. De plus, il a suscité un tas d’explorations qui auraient pu devenir autant d’autres projets ; c’est à travers une espèce de maquis créatif que nous avons tracé un chemin parmi les mille autres possibles. Maintenant, c’est à vous, visiteurs et découvreurs, qu’appartient ce projet. Christian Cession, animateur de l’atelier d’écriture    

Projet socio-artistique 2021-2022: Amitiés